• lauresapey-naturopathe

Syndrome des Ovaires Poly-Kystiques (SOPK) : qu'est ce que c'est ?

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou poly-microkystique (SOPMK) est la maladie hormonale la plus fréquente chez les femmes en âge de procréer. Il peut entraîner différents symptômes et troubles chez les femmes qui en sont atteintes tel que l'infertilité, l'excès de pilosité ou encore des complications métaboliques.  

Le SOPK

Contrairement à ce que l'on pourrait penser il ne s'agit pas de kystes ovariens mais de follicules immatures qui au lieu de libérer leur ovocyte le jour de l'ovulation, vont persister au sein de l'ovaire en continuant de croître et de libérer des androgènes et vont s'accumulant au fur et à mesure des cycles. Cette anomalie résulte d'un déséquilibre hormonal (progestérone, hormone lutéinisante, testostérone, insuline, leptine…).

Les hormones sont des messagers chimiques sécrétées par des glandes comme l'hypophyse situé au niveau du cerveau. L'hypophyse sécrète notamment deux hormones appelées FSH et LH qui orchestrent le cycle menstruel. Leur taux va varier fortement au cours du cycle permettant de provoquer l'ovulation puis les menstruations. Dans le SOPK, le taux de LH est anormalement élevé et il n'y a pas de variation hormonale permettant de déclencher l'ovulation et parfois les menstruations. Ce déséquilibre hormonal entraîne alors différents symptômes chez la femme atteinte.


Symptômes les plus évocateurs d'un SOPK

- pilosité excessive (hirsutisme) dans 75% des cas

- acné inflammatoire sévère non lié à la pubertédans 40% des cas 

- cycles menstruels très irréguliers, cycles très courts (>21 jours) ou très longs (>35 jours), absence de règles (spanioménorrhée ou aménorrhée), règles hémorragiques (ménorragie, hypermenorrhée).

- alopécie, perte de cheveux importante

- infertilité

- des «acanthosis nigricans»: taches brunes sur la peau (le plus souvent sur la nuque, sous les bras et dans la région de l’aine).


Les examens cliniques déterminant un SOPK

Une consultation auprès de votre médecin traitant ou d'un gynécologue permettra de faire les examens cliniques pour valider ou non un SOPK:

analyse des cycles menstruels notamment leur régularité et leur longueur

examen clinique, état des lieux des symptômes ressentis

échographie des ovaires

dosage hormonaux

(testostérone, LH, FSH, S-DHEA, œstradiol, 17-hydroxyprogestérone, prolactine, bilan glycémique et lipidique, ...)


Evolution du SOPK

D'abord marqué par des cycles irréguliers à l'adolescence puis éventuellement une acnée sévère persistante à l'âge adulte, le SOPK peut générer et/ou favoriser petit à petit d'autres troubles comme la dépression/l'anxiété, une résistance à l'insuline, un surpoids avec accumulation de graisse au niveau viscéral, une obésité, un diabète de type 2, une dyslipidémie (LDL et triglycérides élevés), une hypertension artérielle, un cancer de l'endomètre  ...


Les causes du SOPK

On ne connait pas bien à l'heure actuelle les causes réelles de l’apparition du SOPK. Il semble d'après les recherches scientifiques actuelles que les causes soient multifactorielles (génétiques, environnementales, environnement foetal lors de la croissance du foetus…). On sait toutefois expliquer aujourd'hui le fonctionnement de cette maladie hormonodépendante (dépend de la présence et du taux hormones).

Taux de testostérone trop élevé par surproduction d’androgènes au niveau des ovaires et/ou des surrénales

Taux de LH (Hormone Lutéinisante) sécrétée par l’hypophyse trop élevé dès le début du cycle ainsi qu'une absence de pic en milieu de cycle engendrant une perturbation de la maturation des follicules ovariens qui ne finiront pas leur maturation, n'entreront pas dans le processus d'ovulation (libération de l'ovocyte dans la trompe sous l'effet d'un pic de LH) et resteront présent dans l'ovaire (accumulation de nouveaux follicules à chaque cycle, voir le schéma plus haut). La LH a également un impact sur la production d’autres hormones.

Insulinorésistance avec surproduction d’insuline par le pancréas et/ou glycémie sanguine trop élevée


5 règles d'hygiène de vie essentielles pour vous aider avec le SOPK

Favoriser une alimentation composée de fruits & légumes 🥕🥦 riches en vitamines : les vitamines et nutriments présents dans les végétaux participent grandement à notre équilibre hormonal et à la santé de notre organisme.

✅ Avoir un bon sommeil: un sommeil de qualité permet à l'organisme de conserver un bon équilibre hormonal notamment en gérant les déchets et les hormones présentes en excès.

✅ Pratiquer une activité physique régulière au moins 3x/semaine: la mise en mouvement du corps permet d'éviter les stockages, de réguler la glycémie, de mieux faire circuler les fluides qui alimentent nos cellules et transportent les déchets vers la sortie, ...

Gérer son stress : un stress chronique entraîneuse libération excessive et permanente de cortisol qui va venir perturber l’équilibre hormonal (le cortisol est un androgène, hormone présente en excès dans le SOPK).

Limiter les produits industriels : ceux-ci sont remplis de molécules toxiques pour notre organisme (graisses trans, graisses saturées, sucres modifiés, additifs, etc)


L'accompagnement du SOPK avec la naturopathie 🌿

Un accompagnement naturel du SOPK est possible que ce soit en complément de votre traitement médicamenteux (pilule, metformine ou autre) ou une absence de traitement car vous ne supportez pas celui-ci (mais que vous êtes suivi par votre médecin traitant et/ou gynécologue). Le but de l'accompagnement naturopathique, qui se place en complément d'un suivi régulier chez votre médecin, est d'installer les bases favorables à une bonne santé et de vous aider à retrouver un meilleur équilibre hormonal. Cette approche complémentaire à la médecine allopathique repose sur des méthodes naturelles notamment une bonne hygiène de vie (alimentation optimisée, activité physique adaptée, gestion du stress, des émotions, etc). Votre trouverez auprès de votre naturopathe soutien, explication et conseils afin de devenir acteur de votre propre santé.


L'approche du SOPK repose notamment sur les 5 points ci-dessous :

🌿 Diminution de l'inflammation de bas grade à l'aide de recommandations hygièno-diététiques adaptées

🌿 Nutrition renforcée et ciblée : mise en place d'une alimentation de type méditerranéenne, limitation des risques d'insulino-résistance, apport des nutriments insuffisamment présents notamment les acides gras poly-insaturés, les minéraux et vitamines spécifiques (via l'alimentation et les compléments alimentaires si nécessaire), limitation des molécules toxiques pour l'organisme (mauvais gras, mauvais sucres, molécules de Mayer...) 

🌿 Gestion du stress et des émotions : Fleurs de Bach, huiles essentielles, activité physique adaptée et régulière, techniques respiratoires, techniques manuelles (réflexologie, massages ayurvédiques)

🌿 Information et outils afin de les repérer et limiter l'exposition aux perturbateurs endocriniens qui peuvent être très présents dans notre environnement

🌿 Utilisation de plantes* adaptées (gattilier, rhodiole, awhagandha, ortie, cannelle...) visant à favoriser l'équilibre hormonal et réduire les troubles associés au SOPK comme notamment l'hirsutisme ou encore la prise de poids ou l'insulino-résistance.


* Les plantes sont naturelles mais peuvent être non adaptées voir contre-indiquées 🚨 dans un certains nombre de cas. Demandez l’avis d’un professionnel formé (médecin, pharmacien, naturopathe...) avant de les utiliser car l'usage des plantes est complexe. Le Naturopathe prendra en compte votre situation (traitements en cours, grossesse, problèmes de santé, etc) et vous conseillera au mieux en fonction de votre terrain.


Des explications et des conseils facilement applicables et clairs vous sont transmis lors des consultations afin que vous compreniez en quoi ceux-ci pourront améliorer le fonctionnement de votre organisme et comment vous allez pouvoir l'aider à s'auto-réparer. Lors des séances nous construisons ensemble votre nouvelle hygiène de vie sur-mesure en prenant en compte vos contraintes, vos antécédents et vos besoins. Sa mise en place vous demandera des efforts et d'accepter certains changements d'habitudes mais nous travaillerons en douceur, sans frustrations profondes et à votre rythme afin que ces nouvelles habitudes bénéfiques deviennent véritablement les vôtres et vous permette de gagner en qualité de vie.


Si vous souffrez de SOPK il est important de vous faire accompagner dans votre démarche de santé afin d'avoir un impact positif et efficace sur vos troubles du quotidien.


👉 N'hésitez pas à partagez cet article afin que les femmes autour de vous puisse découvrir ou mieux comprendre cette pathologie dont peut-être certaines d'entre elles sont victimes sans savoir de quoi il s'agit ou qui aimerait en savoir d'avantage sur les outils naturels permettant d'accompagner leurs symptômes en parallèle de ceux proposé par leur médecin.


A noter

Le praticien Naturopathe n'est pas un médecin et son accompagnement ne remplace pas un suivi régulier chez votre médecin traitant ou gynécologue. Les conseils donnés dans cet article sont donnés à titre purement informatif et ne remplacent en aucun cas le diagnostic d'un médecin et les conseils d'un professionnel de santé.



Pour en savoir plus sur la naturopathie et mon accompagnement ou pour prendre rendez-vous, vous pouvez vous rendre sur le site du cabinet : www.naturopathe-lauresapey.fr.

Si vous avez des questions, vous pouvez me joindre par mail à contact@naturopathe-lauresapey.fr ou par téléphone 📞07 69 19 38 20


Crédit photo: © Laure Sapey

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now