• lauresapey-naturopathe

Endométriose : qu'est ce que c'est ?

L’endométriose est une maladie gynécologique féminine fréquente : elle affecte près de 10 % des femmes et elle est retrouvée chez près de 40 % des femmes qui souffrent de douleurs chroniques pelviennes, en particulier au moment des règles.

Endométriose Ventre femme
1 femme sur 10 souffre d'endométriose

L'Endométriose

L'Endométriose est définie comme la présence anormale de tissus composé de cellules semblables aux cellules de la muqueuse utérine (l’endomètre) en dehors de l'utérus et qui se comportent comme les cellules utérines sous l’influence des hormones féminines[1, 2]. Ces tissus anormaux peuvent être localisés sur différents organes (tels que le plus souvent les ovaires, les trompes de Fallope, le rectum, les ligaments utérosacrés (ligament reliant l'utérus au sacrum), la vessie, le vagin, les reins, les intestins mais aussi plus rarement au niveau des poumons, des bras/cuisses, du cerveau, du coeur, etc) et vont suivre les variations hormonales au cours du cycle menstruel. Ainsi, tout comme la muqueuse utérine à l'origine des menstruations, se tissu va se former (proliférer) en début de cycle, puis se désagréger chaque mois en même temps que les menstruations (règles). Cependant, contrairement au tissu utérin qui pourra facilement être éliminé via le col de l'utérus, ce tissu anormal situé à l’extérieur de l’utérus chez les femmes atteintes d’endométriose, n'aura pas d'issue vers l’extérieur du corps et va aller irriter les organes avoisinants et le péritoine (membrane contenant les organes de l’abdomen) pouvant alors générer des kystes, des lésions nodulaires, des adhérences et des cicatrices fibreuses à la fin de chaque nouveau cycle menstruel. Ces cicatrices peuvent être plus ou moins innervées et génèreront alors plus ou moins de douleurs pendant les menstruations mais également parfois en dehors des menstruations.


utérus
Système reproducteur féminin composé de l'utérus, des 2 trompes de Fallope et des 2 ovaires


Symptômes les plus évocateurs d'une Endométriose

Les symptômes les plus fréquents sont de 3 types :

- douleurs pelviennes invalidantes (et parfois lombaires) récurrentes parfois très aiguës se localisant souvent plus d'un côté de l'abdomen que de l'autre et accentuées lors des règles mais aussi parfois lors des urines et/ou des selles.

- dispareunie (douleurs lors de rapports sexuels),

- infertilité (difficulté à concevoir un enfant)


D'autres symptômes peuvent y être associés [8]:

- Fatigue

- Irritabilité et dépression (due notamment aux douleurs chroniques)

- Pertes brunâtre prémenstruelles (="spotting")

- Sang dans les urines

- Sang dans les selles ou un saignement rectal pendant les règles


Ces symptômes ont un impact majeur sur la qualité de vie des personnes atteintes avec un retentissement important sur leur vie personnelle et conjugale mais également professionnelle et sociale. A noter que l'endométriose ne s’accompagne pas systématiquement de douleurs et n’a pas forcément d'impact négatif sur la fertilité.


Les examens cliniques déterminant une Endométriose

Une consultation auprès d'un gynécologue permettra de faire les examens cliniques pour valider ou non une Endométriose. Le diagnostic repose sur:

• un examen clinique

• une échographie, voire une IRM

Le diagnostic définitif passe par l’analyse du tissu endométrial prélevé au cours d’une chirurgie par cœlioscopie (acte invasif réalisé lorsqu'un autre geste chirurgical y est associé)

A Noter : La start-up lyonnaise Ziwig [11] a développé un Endotest® salivaire prometteur qui permettrait de détecter l'Endométriose de façon fiable, rapide et indolore. Ce test doit être validé par la HAS et n'est pour le moment pas encore en vente mais le sera sans doute dans les prochains mois/années.


Evolution de l'Endométriose

L'Endométriose va entrainer :

- une inflammation chronique.[1,4]

- une altération de plus en plus importante des tissus entrainant de plus en plus de gênes, de douleurs dans la vie quotidienne [4].


Les degrés de gravité de l’endométriose varient d'une femme à l'autre [4] et auront en général tendance à s’aggraver sur le long terme au fur et à mesure des cycles menstruels. Deux situations peuvent avoir pour effet de réduire les symptômes : la ménopause (entraîne un soulagement définitif) ainsi que la grossesse (soulage temporairement) [8].


Les causes de l'Endométriose

Aujourd'hui nous ne savons pas encore pourquoi certaines femmes sont atteintes d’endométriose. L'endométriose pourrait être due à un mauvais fonctionnement du système immunitaire et/ou peut être à certains facteurs génétiques et/ou environnementaux [5](exposition à des niveaux élevés de biphényles polychlorés, de dioxine, d'esters de phtalate, de bisphénol A ou de polluants organochlorés et de produits chimiques perfluorés pourrait jouer un rôle dans le développement de l'endométriose). L'hypothèse la plus admise aujourd'hui repose sur la notion de flux rétrograde [8]. Ce flux retrograde correspond à un flux inversé anormal des menstruations (composé de sang + cellules des couches superficielles de l'endomètre) en direction de la cavité pelvienne en passant par les trompes de Fallope au lieu d'une élimination normale via la cavité vaginale. Ce reflux de sang menstruel dans la cavité péritonéale entrainerait ainsi la dispersion de cellules endométriales ailleurs dans l'organisme où elles resteraient fixées.

D'autres hypothèses sont aussi étudiées par les scientifiques comme une migration des cellules endométriales via la lymphe ou le sang ou encore une transformation de cellules en cellules de type endométriales sous l'effet de certains facteurs génétiques ou environnementaux [8,10].


Plusieurs facteurs importants jouent un rôle et caractérisent l'Endométriose à savoir :

  • le profil génétique [5]

  • la présence d'un reflux de sang menstruel dans la cavité péritonéale [10]

  • la présence d'anomalies au niveau du système immunitaire [4, 5]

  • la présence d'une inflammation chronique au niveau péritonéal notamment [4, 5]

  • la présence d'une activité hormonale (cycle menstruel) [5].



L'accompagnement allopathique

Les traitements de l'Endométriose n'ont pas de but curatif mais sont donnés dans le but d'améliorer la qualité de vie et de freiner la progression de la maladie en évitant le développement d'autres lésions. Les solutions médicales proposées reposent sur un traitement hormonal [1,4,5] qui peut être soit :

- la pilule contraceptive

- l'implant contraceptif

- le stérilet hormonal

- l'injection dans le but de provoquer une ménopause artificielle

- en dernier recours la chirurgie des implants endométriaux ectopiques [5](le plus souvent par cœlioscopie)



5 règles d'hygiène de vie essentielles pour vous aider avec l'Endométriose

Favoriser une alimentation composée de fruits & légumes riches en vitamines et nutriments indispensables à l'équilibre acido-basique et au bon fonctionnement de notre organisme.

✅ Consommer régulièrement des poissons gras riches en acides gras insaturés permettant d'aider l'organisme de lutter contre les inflammations

✅ Pratiquer une activité physique régulière au moins 3x/semaine: la mise en mouvement du corps permet d'éviter les stagnations (stases), de mieux faire circuler les fluides qui alimentent nos cellules et transportent les déchets vers la sortie, de libérer des endorphines (hormones du bien-être)...

Gérer son stress : un stress chronique entraîne une libération excessive et permanente de cortisol qui va venir perturber l’équilibre hormonal et notamment les hormones impliquées dans le cycle menstruel qui y sont très sensibles.

Limiter les produits industriels et le contact répété avec certains produits chimiques toxiques ou matériaux tels que les biphényles polychlorés ou PCB, les dioxines ou encore les esters de phtalate (dans les plastiques notamment).


L'accompagnement de l'Endométriose avec la naturopathie 🌿

Un accompagnement naturel de l'Endométriose est possible que ce soit en complément de votre traitement médicamenteux (hormonal ou autre) ou une absence de traitement car vous ne supportez pas celui-ci (mais que vous êtes suivi par votre médecin traitant et/ou gastro-entérologue). Le but de l'accompagnement naturopathique, qui se place en complément d'un suivi régulier chez votre médecin, est d'installer les bases favorables à une bonne santé et de vous aider à retrouver une meilleure qualité de vie. Cette approche complémentaire à la médecine allopathique repose sur des méthodes naturelles notamment une bonne hygiène de vie (alimentation optimisée, activité physique adaptée, gestion du stress, des émotions, optimisation du sommeil, etc). Votre trouverez auprès de votre naturopathe soutien, explication et conseils afin de devenir acteur de votre propre santé.


L'approche de l'Endométriose repose notamment sur les 5 clés ci-dessous :

🌿 Diminution de l'inflammation de bas grade systématiquement présente à l'aide de recommandations hygièno-diététiques adaptées

🌿 Nutrition renforcée, optimisée et ciblée : mise en place d'une alimentation de type méditerranéenne, limitation des risques d'insulino-résistance, apport des nutriments insuffisamment présents notamment les AGPI (acides gras poly-insaturés), les minéraux et les vitamines spécifiques (grâce à une alimentation optimisée et des compléments alimentaires si nécessaire), limitation des molécules toxiques pour l'organisme (mauvais gras, mauvais sucres, polluants...) 

🌿 Gestion du stress et des émotions : activité physique adaptée et régulière, techniques respiratoires, techniques manuelles (réflexologie, massages ayurvédiques), fleurs de Bach, plantes et d'huiles essentielles spécifiques.

🌿 Information et outils afin de repérer et limiter l'exposition aux perturbateurs endocriniens qui peuvent être très présents dans notre environnement et qui vont avoir une action négative sur le bon fonctionnement des hormone et sur notre santé.

🌿 Utilisation de plantes* adaptées (gingembre, romarin, mélisse, onagre, etc) visant à favoriser un meilleur fonctionnement du système hormonal, à rétablir un bon équilibre hormonal et à diminuer l'inflammation afin d'améliorer les symptômes de l'Endométriose comme notamment les douleurs (pelviennes, intestinales, urinaires, etc), la fatigue chronique, la dépression/l'anxiété, etc.


* Les plantes sont naturelles mais peuvent être non adaptées voir contre-indiquées 🚨 dans un certains nombre de cas. Demandez l’avis d’un professionnel formé (médecin, pharmacien, naturopathe...) avant de les utiliser car l'usage des plantes est complexe. Le Naturopathe prendra en compte votre situation (traitements en cours, grossesse, problèmes de santé, etc) et vous conseillera au mieux en fonction de votre terrain.


Des explications et des conseils facilement applicables et clairs vous sont transmis lors des consultations afin que vous compreniez en quoi ceux-ci pourront améliorer le fonctionnement de votre organisme et comment vous allez pouvoir l'aider à s'auto-réguler. Lors des séances nous construisons ensemble votre nouvelle hygiène de vie sur-mesure en prenant en compte vos contraintes, vos antécédents et vos besoins. Sa mise en place vous demandera des efforts et d'accepter certains changements d'habitudes mais nous travaillerons en douceur, sans frustrations profondes et à votre rythme afin que ces nouvelles habitudes bénéfiques deviennent véritablement les vôtres et vous permette de gagner en qualité de vie.


Si vous souffrez d'Endométriose il est important de vous faire accompagner dans votre démarche de santé afin d'avoir un impact positif et efficace sur vos troubles du quotidien.


👉 N'hésitez pas à partagez cet article afin de permettre à chacun de découvrir ou mieux comprendre cette pathologie. Des personnes de votre entourage peuvent souffrir d'Endométriose sans savoir de quoi il s'agit ou savent qu'elles en souffrent mais aimerait en savoir d'avantage sur les outils naturels permettant d'accompagner leurs symptômes en parallèle de ceux proposés par leur médecin/gynécologue.


A noter

Le praticien Naturopathe n'est pas un médecin et son accompagnement ne remplace pas un suivi régulier chez votre médecin traitant ou tout autre spécialiste de cette pathologie. Les conseils donnés dans cet article sont donnés à titre purement informatif et ne remplacent en aucun cas le diagnostic d'un médecin et les conseils d'un professionnel de santé. L’auteure se dégage de toute responsabilité dans l’usage qui sera fait par l’utilisateur de ce site.



Pour en savoir plus sur la naturopathie et mon accompagnement ou pour prendre rendez-vous, vous pouvez vous rendre sur le site du cabinet : www.naturopathe-lauresapey.fr.

Si vous avez des questions, vous pouvez me joindre par mail à contact@naturopathe-lauresapey.fr ou par téléphone 📞07 69 19 38 20



Références:

- [1] Anis Fadhlaoui and al."Endometriosis and Infertility: How and When to Treat?" Front Surg. 2014

- [2] Edward Hughes and al. "Suppression de l'ovulation pour l'endométriose chez les femmes hypofertiles." Cochrane Database Syst Rev. 2007

- [3] J M Wenger and al. "Endometriosis: review of the literature and clinical management" ev Med Suisse. 2009

- [4] Tom Tanbo and al. "Endometriosis-associated infertility: aspects of pathophysiological mechanisms and treatment options" Obstet Gynecol Scand. 2017

- [5] Lidia Filip ans al."Endometriosis Associated Infertility: A Critical Review and Analysis on Etiopathogenesis and Therapeutic Approaches". Medicina (Kaunas). 2020.

- [6] https://www.endofrance.org/la-maladie-endometriose/qu-est-ce-que-l-endometriose

- [7] https://www.inserm.fr/dossier/endometriose

- [8] https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=endometriose-pm-symptomes-de-l-endometriose

- [9] https://www.info-endometriose.fr

- [10] https://fr.wikipedia.org/wiki/Endométriose

- [11] https://ziwig.com





Crédit photo: © Pixabay